Des astuces pour la fabrication d’un arc ?

La majorité des gens sur terre préfèrent apprendre à faire les choses par eux-mêmes, tandis que certains préfèrent simplement les acheter déjà terminées. Puisque nous allons parler d’arcs et de plumes, nous allons nous concentrer sur la première catégorie, ou plutôt sur eux. En effet, nous veillerons à vous fournir toutes les connaissances et les explications nécessaires, étape par étape, pour qu’à la fin, vous ayez des arcs et des plumes que vous aurez fabriqués vous-même.

Comment faire un arc ?

Il est tout naturel que nous commencions par parler de l’arc puisqu’il est beaucoup plus difficile et significatif. En réalité, dans cette section, nous veillerons à vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin pour fabriquer un arc. Les étapes sont nombreuses, mais pour vous faciliter la compréhension, nous les avons regroupées pour faire ressortir les plus importantes :

Le choix de l’arc

Vous devez choisir un bon morceau de bois que vous jugerez suffisamment intéressant pour vous servir d’arc. Bien évidemment, ce dernier doit être assez souple pour prendre la forme d’un arc, et vous devez faire très attention à la courbure de votre bâton afin d’éviter qu’il ne se casse.

Les extrémités et la poignée

Évidemment, avant de commencer à travailler sur votre bâton, vous devez choisir l’emplacement des extrémités et de la poignée. Cependant, pour vous faciliter la tâche, sachez que vous pouvez faire des tracés à 6 cm des pointes du bâton ; la distance entre ces deux tracés sera votre poignée.

Pour réaliser l’arc, il suffit de couper le bâton à la taille appropriée pour les tracés et, bien sûr, de choisir une bonne corde pour l’arc qui ne soit pas élastique puisque la puissance viendra du bois et non de la corde. Il ne vous reste plus qu’à nouer ensemble le côté de votre arc et les cordons opposés.

Comment fait-on les flèches ?

En raison de l’importance des flèches, qui sont presque aussi importantes que l’arc lui-même, il est conseillé de pouvoir improviser et créer rapidement de nouvelles flèches. Sachez qu’il y a principalement deux façons de le faire, et qu’elles dépendent de ce que vous avez sous la main et de ce que vous voulez réaliser. La différence entre les deux situations est que même si les flèches dans les deux cas seront faites de bâtons, la première situation vous demande juste de dimensionner la pointe du bâton afin de l’aiguiller, alors que la seconde vous demande de repérer des pointes que vous relierez à l’extrémité de votre bâton.

A lire aussi : comment être dans une école de cinéma à Londres ?

Toute la qualité dépend du bois

Vous avez vu qu’un arc est flexible, vous pouvez donc le déplacer dans n’importe quelle direction sans qu’il se brise en mille morceaux. Vous devez donc éviter les branches sèches afin d’éviter ce manque d’âme. Comme la tension doit être élevée pour que la flèche soit envoyée vers la cible, ce dernier point ne doit pas utiliser toute la force.

La création d’arcs étant une pratique courante, il suffit de s’inspirer des styles populaires dans l’Antiquité ou au Moyen Âge. Vous disposez d’une variété d’espèces de bambous, et la Poaceae est l’une d’entre elles qui vous procure le plus de plaisir. Vous pouvez également utiliser un bâtiment, un arbre, ou même une mare, une grenouille et un si commun pour créer votre arc. Selon le type d’arc en bois que vous souhaitez, le bruiteur peut être intéressant.

Il faut souvent de nombreux essais pour que l’arc réponde vraiment à vos attentes les plus spécifiques. Vous devriez avoir une bonne tension avec ces essences, mais si vous ne devez vous procurer qu’une seule chose, assurez-vous que ce soit le bambou car il est vraiment souple et durable. Il existe une tonne de vidéos en ligne, notamment sur YouTube.

Faites attention à la qualité du bois

Naturellement, si vous utilisez du bois sec pour construire un arc, il aura probablement tendance à se briser en raison de la pression appliquée aux extrémités. C’est pour cette raison qu’il faut un bois flexible capable de reprendre sa forme initiale.
Vous devrez faire de nombreuses tentatives dans la forêt pour trouver le bois idéal pour la construction de votre arc. De plus, la force et la pression auront un impact sur la force nécessaire pour envoyer des flèches. Généralement, les amateurs prendront un morceau de buis, de chêne ou même de bambou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.