Comment se convertir à la religion hindou ?

L’hindouisme est une tradition religieuse pratiquée principalement par des individus originaires de l’Inde et du Népal, ainsi que par leurs descendants, que l’on retrouve dans le monde entier, notamment au Pakistan, en Indonésie, à Maurice, à Fidji, aux Émirats arabes unis (EAU), au Qatar, au Sri Lanka, au Ghana, à Trinité-et-Tobago. Il ne s’agit pas simplement d’une pensée spirituelle, mais plutôt d’un amalgame de nombreux darshanas et écoles de pensée et de croyance.

C’est une question de pratique

Il n’y a pas de processus ou de cérémonie officielle pour se convertir à l’hindouisme. Pour devenir un disciple, il suffit d’être disposé et dévoué à étudier les textes et à suivre les pratiques prescrites. Il faut apprendre les dieux hindous pour faciliter la reconversion.

Si l’hindouisme est une religion très établie et fondée sur des rituels, elle n’est pas exclusive au sens où il faut être officiellement reconnu pour être croyant. L’hindouisme enseigne la croyance qu’il n’est pas nécessaire de se convertir ; tous les humains ont accès à la connaissance de l’univers s’ils sont prêts à la rechercher.

Trouvez une secte qui vous acceptera

Vous pouvez également trouver un temple ou un groupe hindou local et découvrir quelles sont les conditions d’adhésion. De nombreuses sectes hindoues contemporaines recherchent volontiers des adeptes occidentaux et toute autre personne désireuse de découvrir les enseignements hindous. Demandez-vous si les croyances et les pratiques de la secte que vous envisagez de rejoindre correspondent à ce que vous attendez d’un adepte.

La plupart des hindous sont nés dans cette religion et la considèrent comme un droit de naissance. Ceux qui disent qu’on ne peut pas se « convertir » à l’hindouisme prétendent que c’est impossible ; si vous n’êtes pas né hindou, vous ne le serez jamais. Il s’agit toutefois d’une croyance dépassée : l’hindouisme est devenu une religion mondiale majeure, et de nombreuses personnes affluent pour apprendre ses pratiques.

Le mouvement Hare Krishna et l’école de méditation transcendantale sont deux exemples notables de religions occidentales qui ont intégré les croyances hindoues.

Impliquez-vous dans le culte rituel

On attendra de vous que vous participiez à un culte rituel lorsque vous rejoindrez un temple ou une organisation hindoue. Les rituels de puja sont souvent constitués de nombreux actes symboliques uniques, tels que le nettoyage des icônes des dieux hindous, l’offrande de cadeaux et la récitation de textes sacrés. Participer aux puja peut vous aider à mieux comprendre les rites hindous et leur signification religieuse. La Puja est une pratique à la fois sociale et personnelle, et la plupart des prières et des offrandes se font dans l’intimité de la maison.

Pratiquez le yoga et la méditation

Apprenez les postures appropriées, également appelées postures de yoga méditatif, pour accompagner les prières et les cadeaux rituels. La méditation peut se faire à partir d’une posture de repos ou par la pratique du yoga, qui est essentiellement une forme de méditation en mouvement dans l’hindouisme.

Le yoga est traditionnellement défini comme la pratique consistant à se mouvoir dans une série de postures exigeantes afin de purifier le corps et de préparer l’esprit à accepter les bienfaits de l’illumination. Bien que le yoga soit devenu une forme d’exercice populaire en Occident, il est considéré comme une composante essentielle des obligations spirituelles des dévots hindous. Le yoga exige que vous soyez souple, ce qui augmente votre fonction respiratoire et votre circulation et vous aide à mieux apprendre.

Participez à des pratiques rituelles

Renseignez-vous sur les diverses pratiques rituelles des responsables de votre temple ou de votre communauté et intégrez-les à votre pratique. Outre la puja et le yoga, l’hindouisme comprend une variété d’autres cérémonies qui sont essentielles à la compréhension de la religion.

La majorité d’entre elles sont de nature spirituelle et visent à honorer une divinité, tandis que d’autres sont plus personnelles et professionnelles, fonctionnant presque comme des rituels de bonne chance ou des rappels pour exceller dans votre vie.

Le type de rituel hindou le plus populaire est la puja, qui est pratiquée quotidiennement. Faire des offrandes et des sacrifices (dont la signification est symbolique) aux divinités du panthéon, se parer de marques qui représentent des objectifs spirituels et s’asseoir pour contempler les Védas sont d’autres rituels importants pour un dévot hindou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.