Comment est calculé le TAEG ?

Le taux annuel effectif global (TAEG), est le taux d’intérêt de l’ensemble des sommes supplémentaires que l’emprunteur doit payer pour un prêt immobilier, en plus de la somme empruntée.

Tous les frais mentionnés dans l’offre de prêt, à l’exception des frais de notaire et de pénalité, sont inclus dans le TAEG. Il couvre les contrats de crédit à la consommation et les prêts immobiliers.

Le taux annuel effectif global comprend principalement les intérêts bancaires, les frais de dossier, les frais d’assurance et les frais de garantie. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et la jurisprudence a introduit de nombreux nouveaux termes comme la prime d’assurance emprunteur ou l’assurance garantie financière.

Le TAEG est déterminé par la banque après évaluation de votre demande de prêt, et il varie en fonction de la période suivant les hauts et les bas du baromètre des taux.

Caractéristiques du TEG et du TAEG

Le 1er octobre 2016, le TAEG a remplacé le TEG dans les contrats de prêts bancaires pour plus de précision. Le TEG permet de comparer plus facilement les offres des banques. Il est important de noter que le taux d’usure de la Banque de France ne doit pas être dépassé. En plus de l‘assurance décès, de l’assurance chômage et des normes européennes, le TAEG prend en compte ces facteurs.

Comment se calcule le TEG et le TAEG ?

Calcul du TEG

Le TEG était un taux d’intérêt qui représentait le coût réel d’un crédit. Par conséquent, il était indiqué comme un pourcentage mensuel du montant total payé. Vous devez déterminer quel était le montant payé chaque mois par rapport au coût total. Enfin, tous les pourcentages étaient additionnés.

A lire aussi : pourquoi miser sur une assurance en ligne ?

Calcul du TAEG

Le TAEG est un taux de crédit qui reflète le coût réel du crédit, bien qu’il utilise une méthode plus précise que le TEG. Il inclut tous les frais associés aux prêts immobiliers :

  • Le taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire est déterminé par la banque qui vous prête l’argent ;
  • Tant les banques que les courtiers immobiliers facturent généralement des frais pour transférer des fonds entre les comptes ;
  • Le coût total de l’assurance : via l’assurance de groupe ou l’assurance désignée ;
  • Lorsqu’il s’agit de coûts de garantie, vous devez d’abord considérer comment votre entreprise sera payée pour ses dépenses ;
  • D’autres dépenses annexes, telles que le nettoyage et l’entretien, sont également nécessaires.

Pour cette raison, la procédure de calcul du TAEG a été élargie. Comme le TEG ne prend pas en compte les assurances particulières, la méthode de calcul du TAEG est modifiée. Au lieu de faire une approximation, la calculatrice tentera donc de déterminer quel taux est égal afin d’annuler cette équation.

Le tibur est un élément essentiel du calcul. Dans le cas d’un taux variable, le taux sera calculé en fonction de lui. Voici l’indicateur de référence des banques.

Diminution du TAEG

Votre taux hypothécaire est le levier essentiel pour faire baisser votre TAEG. Par conséquent, il est essentiel de maintenir un historique de crédit solide et de produire un dossier de prêt immobilier de qualité : présence d’un apport personnel, ratio foi-dette, bonne tenue et santé du compte bancaire, etc. pour obtenir le meilleur taux immobilier possible.

Pour faire baisser votre taux d’intérêt, vous pouvez également profiter de divers frais de prêt comme l’assurance emprunteur. Afin de choisir l’assurance de prêt immobilier la plus compétitive, nous vous recommandons de comparer les tarifs des assureurs. L’assurance est généralement plus rentable lorsqu’elle est déléguée plutôt que prise en charge de manière groupée par les établissements de prêt.

Vous souhaitez obtenir le taux d’intérêt le plus élevé pour votre prêt immobilier ou votre renégociation ? Se servir d’un agent immobilier en Ile de France, tel que CREDIXIA, vous permet de négocier le meilleur taux d’emprunt. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.