Dos d’âne non conforme : il est possible de porter plainte

Les dos d’âne, comme les radars, ont un grand succès pour réduire la vitesse des véhicules à la périphérie des villes. Le décret de 1994 stipule que ces fameux dos d’âne doivent être conformes à la loi. Or, la majorité d’entre eux sont soit trop raides, soit trop hauts.

Le dos d’âne : un obstacle pas toujours minimes

Les voitures standard peuvent facilement surmonter des bosses normales. Les voitures sportives, en revanche, peuvent avoir des difficultés avec des obstacles modestes, car elles sont très basses. Pour éviter les éraflures, certains véhicules comportent un dispositif qui soulève la carrosserie de la route pour éviter les dommages.

C’est l’histoire d’un habitant de Riquebrune-sur-Argens, dans le Var, qui a eu un accident en tentant de franchir un ralentisseur. Le dos d’âne a endommagé sa Ferrari. Loin de se décourager, il a téléphoné à un spécialiste des ralentisseurs non réglementaires. Ce spécialiste confirme que si votre voiture est endommagée par un ralentisseur non réglementaire, vous devez « déposer une plainte contre le maire, qui est responsable de la voirie de sa commune. »

A lire aussi : La nouvelle BMW Série 2 Coupé 2021 et son nouveau moteur M240i de 369 ch

Une bosse non conforme

Le propriétaire de la Ferrari a introduit une demande d’expertise à ses frais, qui a été accordée par le journal Nice Matin. Le dos d’âne a finalement été déclaré non conforme. Néanmoins, le maire a demandé une contre-expertise, qui a confirmé la première conclusion. Il a donc été contraint de rembourser au conducteur de la Ferrari 2 000 € de dommages et intérêts et autres dépenses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.